Comment bien se préparer à l’arrivée d’un chiot dans ta vie ?

Ca y est ton chiot est réservé, il va bientôt arriver à la maison. Tu te prépares, tu as acheté son panier et sa laisse et tu l’attends avec impatience. Voyons ensemble, les différents points à anticiper pour être préparer au mieux à l’arrivée de ton chiot.

Préparer la maison à l’arrivée de ton chiot

Quand tu vas rentrer avec ton chiot à la maison, laisse le découvrir son nouvel environnement sans pression. Il est important que vous appreniez à vous connaitre, que vous instauriez une relation de confiance et de bienveillance. Tout cela est beaucoup plus simple, si tu as préparé ton logement pour son arrivée.

Prépare les espaces et range ce qui peut être dangereux

préparer la maison à l'arrivée du chiot pour éviter qu'il ne se mette en danger

La maison est un endroit qui regorge de dangers pour un chiot. En effet, le chiot découvre son environnement essentiellement par le contact avec sa bouche et des mordillements. C’est pourquoi, il est nécessaire de mettre hors de sa portée les produits dangereux (détergents ou autres…), les objets fragiles, les câbles électriques, les objets proches du bord des plans de travail qu’il pourrait atteindre en sautant …

Il faut bien garder à l’esprit que le chien ne vole pas. Il profite d’opportunités qui s’offre à lui. Si un objet est à sa portée, alors c’est un objet qu’il peut prendre. Le chiot n’a pas la notion de bien ou de mal. Découvrir et assouvir sa curiosité apporte du plaisir. Or s’il a la possibilité de faire quelque chose lui apportera du plaisir, alors il le fera. Que cela soit ronger tes chaussures, chiper des objets sur la table basse… En bref, mon conseil est de vraiment bien ranger la maison, sinon tu lui auras laissé la possibilité de « fauter ». Par ailleurs, ton chiot voit le monde d’une hauteur complètement différente de la tienne. C’est pourquoi, je te conseille de t’assoir, voire t’allonger au sol pour anticiper d’éventuels dangers ou bêtises.

Si certaines pièces de la maison lui sont interdites, empêche lui l’accès en fermant les portes ou en installant des barrières (comme pour les bébés). Si tout cela est impossible, tu peux également installer un parc dans une partie de la maison qui délimitera l’espace de ton chiot. Les parcs et les barrières sont également des alliés précieux pour l’intégration du chiot si tu as déjà d’autres chiens à la maison. Les mêmes recommandations sont à appliquer à l’extérieur dans le jardin.

Prépare le nid douillet de ton chiot

Je te conseille d’avoir déjà préparé le petit coin destiné à ton chiot, son nid douillet. Il est important que cet espace soit à l’écart du passage mais avec de la visibilité sur la vie de la maison, afin qu’il puisse se reposer sans être dérangé tout en étant intégré à la vie de la maison.

Son nid douillet peut se composer, d’une corbeille avec un linge au fond, d’un tapis, d’un coussin ou d’une simple couverture pourvu que cela soit confortable. L’idée est qu’il s’y sente bien et qu’il apprécie s’y reposer. Laisse lui des jouets à disposition dans ce petit coin. Tu peux également lui laisser un t-shirt avec ton odeur, afin qu’il s’y sente en sécurité. Tu peux aussi lui laisser une peluche contre laquelle il pourra se blottir afin de se rappeler le sentiment de sécurité lorsqu’il dormait avec sa fratrie, à condition qu’il ne la détruise pas.

Préparer ton quotidien avec ton chiot

L’arrivée d’un chiot, ca change la vie : plein de mignonnerie et plein de câlins. Mais c’est aussi beaucoup de temps à lui consacrer :le sortir toutes les 2h maximum au départ, jouer avec lui, lui faire découvrir le monde qui l’entoure, le surveiller. Un chiot c’est très chronophage. Avoir un chiot signifie la plupart du temps devoir se lever plus tôt, se coucher plus tard, faire des nuits entrecoupées de sorties pipi. C’est beaucoup de fatigue qui s’accumule les premières semaines. Ensuite les nuits se rallongent je te rassure 🙂 .

Maintenant que ton chiot est là, il faut lui garder du temps pour faire des longues promenade, des activités canines (en club ou ailleurs…). Il faut notamment envisager qu’il ne sera plus possible de sortir faire un after-work avec des collègues sans repasser par la maison pour sortir le chien par exemple. Si tu as une vie très occupée avec peu de temps dans la journée pour sortir ton chiot, tu peux faire appel à un Dog-walker qui viendra promener ton chiot dans la journée afin qu’elle lui semble moins longue en ton absence. Il existe aussi des « garderies » à la journée pour les journées qui pourraient être longues.

Il faudra aussi préparer les vacances avec ton chiot, il faudra choisir des destinations dog-friendly ou pouvoir le laisser en garde chez des proches. Si rien de tout cela n’est possible, il existe des pensions canines qui garderont ton chien mais cela rajoute un budget à tes vacances.

Préparer les situations d’ « urgences » avec ton chiot

Un vétérinaire

Je ne te souhaite pas d’en avoir besoin, mais mieux vaut prévenir que guérir, comme on dit. Je te conseille de te préparer à quelques situations d’urgence avec ton chiot. Avant même d’avoir ton chiot, trouve le vétérinaire traitant qui le suivra tout au long de sa vie. Tu auras besoin d’aller le voir rapidement pour faire les rappels de vaccin de ta boule de poils. Il sera également là pour t’aider si par malheur tu devais avoir une urgence vétérinaire.

Un éducateur canin

Un autre point qu’il vaut mieux anticiper plutôt que de se retrouver à devoir chercher dans la panique, c’est un éducateur canin. Tu trouveras beaucoup d’éducateurs canins, avec différentes méthodes, différentes valeurs et différentes compétences. Réfléchis avant tout à ce que tu veux pour ton chiot, pour votre relation. N’hésite pas à les contacter pour discuter directement avec eux. Cela te permettra de te faire une idée plus précises de qui ils sont et comment ils travaillent. Tout ce processus est plus facile à faire calmement, que dans la panique d’une situation qui dégénère avec ton chiot. Mon ultime conseil est de te faire suivre par un éducateur canin dès le début avec ton chiot. Cela te permettra de partir sur de bonnes bases, avoir toutes les clés en main votre future vie commune. L’éducateur canin t’aideras à résoudre les petits problèmes dès qu’ils se présentent sans les laisser s’installer.

Un toiletteur

Je finirais pas une urgence très relative, mais un point nécessaire pour les chiens à poils longs : le toiletteur. L’entretien du poil et une coupe régulière sont nécessaires pour éviter des problèmes de peau. Tout comme pour le choix de ton éducateur canin, je te conseille de rencontrer le toiletteur à l’avance et de voir s’il est doux avec les chiens. En effet, le toilettage peut s’avérer anxiogène pour les chiens, alors si le toiletteur n’est pas patient cela pourrait faire peur à ton chien.

préparer l'arrivée de son chiot en choisissant un vétérinaire

Pour conclure, il est important d’avoir une vraie relation de confiance avec tous les professionnels qui vous entoureront. Il n’y a que de cette façon que vous pourrez travailler main dans la main au bien-être de ton chien.

Pour préparer le plus sereinement l’arrivée de ton chiot à la maison, je te conseille d’organiser l’espace dans la maison afin de le protéger des dangers domestiques. Pense également à comment organiser ton quotidien pour avoir tout le temps nécessaire à lui consacrer dans de bonnes conditions. Recherche au préalable les professionnels qui vont accompagneront en cas de difficultés dans votre quotidien. On se retrouve la semaine prochaine pour faire la liste du matériel dont tu auras besoin pour l’arrivée de ton chiot à la maison. N’hésites pas à me faire part de tes retours sur mes réseaux sociaux Instagram et Facebook dans les commentaires du post de cet article ou en message privé 🙂